Découverte de la vie communautaire à Komah

Dès le 1erOctobre 2011, la rentrée dans la communauté des Assomptionnistes à Sokodé

Les pré-postulants et postulant

(Komah), a débutée avec l’accueil des jeunes candidats.

Les uns avec enthousiasme étaient venus avant la date butoir, d’autres sont arrivés un peu plus tard pour vivre l’expérience de la vie Assomptionniste.

La première semaine débutée, un programme provisoire a été mis en place tant dans le rythme de la vie commune (oraison, eucharistie et liturgie des heures) que pour l’apostolat (rencontre avec la directrice de l’ITC Assomption pour prise de contact et programme du cours à venir).

Ce n’est qu’après le chapitre local du 3 Octobre 2011que la vie est entrée dans son cours normal. Comme dans toutes les communautés assomptionnistes, le chapitre local est une étape capitale qui ouvre l’année communautaire et pastorale. Il s’agit notamment de relire l’année écoulée, de programmer les activités à venir et d’organiser la vie commune.

Ainsi, la journée communautaire à Komah s’ouvre toujours par la célébration liturgique, après quoi suivent les charges d’entretien de la maison. Certains jours, nous suivons des cours d’introduction à la spiritualité et à l’histoire de la congrégation. Par ailleurs, nous sommes engagés dans divers domaines pastoraux : enseignement du français et en formation humaine-religieuse à l’institut Technique Commerciale (ITC) ; aide à la radio Sainte Thérèse et au Centre Culturel Saint Augustin ; catéchèse et implication dans les mouvements et associations de la paroisse de Komah…

Enfin, la dimension sociale de notre vie nous a amenés au Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) le 11 Octobre 2011 pour un don de sang, en cohérence avec l’interpellation de la Règle de Vie des Assomptionnistes : «L’esprit du fondateur nous pousse à faire nôtres les grandes causes de Dieu et de l’homme, à nous porter là où Dieu est menacé dans l’homme et l’homme menacé comme image de Dieu ». (R.V. 4)

Voici donc, d’une manière succincte la vie communautaire à Komah.

Mais dès à présent, veuillez accepter ce souhait : que le Règne de Dieu advienne en nous par une charité qui porte des fruits dans les œuvres. Efforçons-nous donc de construire une cité digne de l’homme et digne de Dieu !

Un pré-postulant

Partager sur :
Ce contenu a été publié dans A Komah, La vie des communautés. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *