Les nouveaux postulants

« Quand un sujet se présentera pour être admis, on lui adressera diverses questions, on l’engagera à réfléchir quelque temps sur le but général de notre congrégation ; s’il en accepte l’esprit et les obligations, on l’engagera à venir faire une retraite parmi nous. Si, après avoir consulté Dieu dans la prière et le recueillement, il persiste toujours dans son dessein, on le fera entrer au postulat qui devra durer le temps nécessaire pour qu’il soit suffisamment connu … ». (Premières Constitutions p 434)

Les nouveaux postulants et leur formateur

Vendredi 10 février donc, nos deux communautés étaient réunies dans la nouvelle chapelle du noviciat, pour rendre grâce à Dieu et accueillir officiellement sept jeunes au postulat. C’est au cours des vêpres, que le père René, les exhortant à mettre en pratique les recommandations du provincial, les accueillis solennellement au postulat. Chaque nouveau prit alors la parole pour extérioriser sa joie. En voici quelques extraits :

Mon émotion est un sentiment de joie et de reconnaissance. Je suis à un moment d’ouverture à un profond questionnement spirituel : qui suis-je, quel est le sens de ma présence dans le monde, que veux-je faire, comment m’interpelle la société actuelle, quels sont les défis à relever ? Mon souhait est de continuer, pendant le postulat, à approfondir ces questions, pour m’enraciner dans la foi dont j’en transmettrai plus tard les valeurs, afin de me battre pour des principes éthiques, selon l’esprit de la congrégation. Paul

Je n’ai pas de mot juste pour exprimer ce que je ressens. Mais je rends grâce à Dieu car éternel est son amour. Merci à mes formateurs qui me donnent la chance de faire un pas de plus dans mon discernement. Je me recommande à vos prières pour la suite de mon cheminement. Valéry

Pour cette étape du postulat, je souhaiterai par la grâce de Dieu, « ramener toutes choses sous un seul chef, le CHRIST » (Eph 1, 10), dans un esprit d’amour, de franchise et de simplicité. Voilà des vertus que j’aimerai vivre et surtout apprendre aussi des autres, car, jusqu’à présent, chaque visage que j’ai eu la grâce de rencontrer à l’Assomption a apporté quelque chose de nouveau dans ma vie. D’ailleurs Saint Augustin dit qu’ « il est bien difficile de trouver quelqu’un qui n’ait rien à donner aux autres » Rémy Clovis

Remise d'une médaille du P. d'Alzon et de la règle de saint Augustin

J’exprime ma joie et mon désir les plus profonds de pouvoir devenir un apôtre à l’Assomption, pour l’avènement du Règne de Dieu. Je me confie à vous mes frères et à vos prières, à travers cette nouvelle étape de ma vie à laquelle vous me permettez d’accéder avec l’aide de l’Esprit-Saint. Vierge Marie, je voudrais que tu sois là, toute proche pour que je devienne un chrétien. Pierre-Paul de la Grâce.

Après une étape qui m’a permis de découvrir les valeurs humaines et évangéliques de la vie religieuse assomptionniste, aujourd’hui j’entre dans une seconde étape d’approfondissement de vie de foi assomptionniste : le postulat. Je bénis le Seigneur pour son amour et son soutien pour ce temps écoulé. A mes formateurs, un sincère merci. Puisse le Seigneur, le maître de la moisson, m’aider à être attentif et à me laisser conduire dans une infinie confiance pour approfondir ma vie de foi et à découvrir les richesses spirituelles que le père d’Alzon a laissées au monde dans une parfaite disponibilité. Yves

Je remercie toute l’Assomption pour l’expérience que j’ai vécue jusque là et pour cet accueil aujourd’hui au postulat. Quand je jette un regard sur mon parcours qui a été exceptionnel, j’y mets au centre, une vie de foi que j’aimerais mieux approfondir au cours de cette nouvelle étape qu’est le postulat. Puisse Dieu nous aider à avancer vers les choses saintes, marcher sans cesse en présence de Dieu comme le dit le père d’Alzon. Thomas

Le Seigneur fit pour moi des merveilles ; saint est son nom. Par ces mots, je rends grâce au Seigneur qui m’invite à sa rencontre, afin de le découvrir davantage dans la vie assomptionniste. Merci à toute la congrégation qui m’accueille, et que l’Esprit Saint guide nos pas vers l’unique nécessaire. Nestor


Textes recueillis par Bernard BAMOGO, novice

Partager sur :
Ce contenu a été publié dans Au Noviciat. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *