SESSION DES POSTULANTS ET NOVICES AA ET OrA

C’est depuis la France que le P. Nicolas Tarralle est venu animer, pour les postulants et novices assomptionnistes et orantes, une session de réflexion et de travail sur l’Église. Prévue pour une semaine, celle-ci a bien commencé ce 10 février 2012 en la fête de Sainte Scholastique, à 9h, au Centre Culturel Saint Augustin autour du thème « Par amour de l’Église ». Ce premier jour de rencontre a vu la participation de 4 novices assomptionnistes, 8 postulants et 1 regardant ainsi que 6 novices orantes de l’assomption.

La conférence a tourné autour du thème des «  perceptions de l’Église ». Elle fut étayée par des questions du type suivant : Quelle est mon histoire ecclésiale ? Quel a été mon cheminement dans l’Église : famille, groupe, mouvements, communautés ? Quelles expériences de service, de célébration, de transmission de la foi ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, le père conférencier partagea sa propre expérience avec l’Église. Elle fut notamment marquée par son passage chez les scouts et   son temps en Afrique, il y a 16 ans, plus précisément à Ouagadougou au pays des hommes intègres. Le partage fut déployé à la fois dans des carrefours et en grand groupe. L’expérience des uns et des autres n’a pas laissé  les participants indifférents. Nous étions très émus d’entendre que certains venaient de l’Église presbytérienne, ou encore que d’autres avaient des parents musulmans.

Après une brève pause d’autres questions furent abordées : Comment l’Église est-elle perçue ? Comment les chrétiens autour de vous parlent-ils de l’Église ? Comment les non-chrétiens autour de vous perçoivent-ils l’Église ? Les participants ont fait preuve de mémoire. D’aucun pensent  que l’Église est un lieu de formation, d’éducation, une maison d’acquisition de bonnes manières et aussi un lieu de dépravations des mœurs. D’autres également réduisent l’Église aux clercs ou à un lieu de refuge ou, mieux encore, à un lieu détenteur  des secrets divins ou de la vérité.

Tous les  participants ont pris la parole activement et ont réagi soit par rapport à la position des non-chrétiens soit par rapport à la position des chrétiens.

Le conférencier de son côté a élaboré une série de questionnaires pouvant nous permettre d’avoir quelques  approches de solutions face à de telles réactions. Des questions comme : quelle est la tâche de l’Église ? Quels sont les caractéristiques du peuple de Dieu ? Pourquoi l’Église est une, sainte, catholique et apostolique ? Et enfin pourquoi l’Église n’est-elle  pas une organisation démocratique ? Le conférencier de son côté nous a donné la position de l’Église. Il a également demandé à chaque participant de s’approprier ces questions pour une meilleure compréhension de l’Église. Le père a enfin invité chacune et chacun à garder comme fil rouge l’essentiel de chaque journée.

Un grand merci pour cette session !

Pierre-Paul, postulant aa.

Partager sur :
Ce contenu a été publié dans A Komah, Au Noviciat, La vie des communautés. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *