FORUM DE LA VIE CONSACREE À OUAGADOUGOU

Du 15 au 17 mars 2012,  l’Union Régionale des Conférences des Supérieur(e)s Majeur(e)s de l’Afrique de l’Ouest Francophone, en abrégé URCAO, a organisé un forum sur « Les défis des nouvelles technologies de l’information et de la communication et leur impact sur la vie religieuse communautaire aujourd’hui ». Les participants à ce forum étaient, bien entendu, les consacrés ayant su faire le déplacement au Centre National Cardinal Paul Zoungrana, les membres desdites conférences, à savoir : Burkina/Niger, Togo, Côte d’Ivoire, Sénégal, Bénin, Mali… Sous la modération du Père Jean-Paul SAGADOU, assomptionniste, les travaux se sont déroulés à la grande satisfaction de tous.

Le début de ce grand événement à la Paroisse Saint Camille, le soir du 15 du mois en cours, a été marqué par une soirée culturelle riche en couleurs (prestation d’artistes, de chorales, et des sketchs). Tout était bien ciselé pour nous donner un avant-goût du menu prévu à cette grande célébration de la Vie Consacrée toujours soucieuse d’être un signe prophétique pour notre monde aux prises avec les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication.

« Il faut deux lianes pour faire un nœud », dit-on ! Les journées du vendredi 16 et du samedi 17 mars ont bel et bien servi cet adage pour chacun des participants. L’on peut dire sans ambages qu’en la matière du forum chacun de nous est dorénavant comme un nœud gordien, solidement formé sur l’usage utile et prudent des nouvelles technologies de l’information et de la communication. En effet, les plats exquis qui nous ont été proposés étaient si riches en ingrédients à telle enseigne que personne n’en mangerait sans se trouver ragaillardi. Les intervenants sont vraiment des bons pratiquants de l’art culinaire en matière des conférences.

Dès la première conférence : « Comment garder la dimension de l’être intérieur pour nous Consacrés aujourd’hui, dans un monde envahi par les médias ? » par le Frère Innocent GBETEGAN, OP, jusqu’ à la dernière : « Analyse transactionnelle et communication non violente »  par le Père Joseph COMPAORE,  en passant par l’intermédiaire :  « Impact des Médias dans la Vie Religieuse communautaire aujourd’hui », par Sœur Marie-Rachel ZONGO, directrice de la TV Maria de Ouagadougou, sans oublier les panélistes (Pères Juan Manuel P. CHARLIN, Matthieu ZONGO et Sœur Pauline SAWADOGO) ayant fait l’écho de toute l’assemblée pour réagir à ces conférences, nous avons mangé à notre faim !

La synthèse des travaux ayant été faite de la part du secrétariat, l’on peut en retenir que les NTIC sont comme un couteau à double tranchant, mais dont on ne peut se passer. Leur usage demande simplement une ascèse, un contrôle de soi, une discipline personnelle et une concertation communautaire. L’éthique des médias est une nécessité pour tout un chacun. Le mot de clôture a été prononcé par la Présidente de l’URCAO et elle s’est dite comblée du travail abattu. Voilà qui a mis fin aux travaux du forum. La messe de clôture a eu lieu à la Paroisse Saint Camille présidée par l’évêque de Manga, concélébrée par l’évêque de Ouahigouya et un  grand nombre de Prêtres.

Bonne mission aux Religieux et aux Religieuses.

Fr. Lucas, a. a. 

Ce contenu a été publié dans La vie des communautés. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à FORUM DE LA VIE CONSACREE À OUAGADOUGOU

  1. pere jose maria segunda pedro dit :

    on m,a demande parler aux novices de luanda sur la vie religieuse en afrique. si nous avons tant de continentes combien de viés religieuses ourons nous. aidez moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *