COCHOLYCOSO AWARDS !!!  

La chorale du Lycée Bakita

La chorale du Lycée Bakita

A vous tous et toutes qui nous lisez de partout dans le monde, nous transmettons notre salut fraternel. COCHOLYCOSO, ça vous dit quelque chose? Ici au Togo, c’est sous cette appellation que l’on désigne la Compétition des Chorales des Lycées et Collèges de Sokodé. COCHOLYCOSO est un concert religieux qui invite à rechercher la paix entre les religions dans le monde et plus spécialement en Afrique.

Née de l’initiative d’un des aumôniers des lycées et collèges publiques et privés laïcs de la ville de Sokodé, le Frère assomptionniste Serge Patrick Mabou SIMO (affectueusement appelé Meilleur), cette activité géniale cadre bien avec le charisme de la congrégation (les Augustins de l’Assomption) dont une des caractéristiques est d’œuvrer pour un monde meilleur, juste et uni à travers la promotion de la culture de la paix, à l’intérieur du dialogue interreligieux.

Remise du trophée à la chrorale du Lycée moderne

Remise du trophée à la chrorale du Lycée moderne

Voir des jeunes élèves de toutes les confessions religieuses se réunir, se tenir main dans la main et chanter pour la paix entre les religions, est-ce possible ? Eh bien, oui ! L’entente parfaite entre les diverses religions du monde est réalisable. Les jeunes ont compris que la paix est une denrée de première nécessité pour les relations humaines. Au nom de cette paix si chère à notre monde en perdition, conscients de leurs rôles dans la société, les Meilleurs (à l’instar de leur dévoué aumônier, ainsi sont aussi appelés ces jeunes) accordent leur violon, prennent leurs responsabilités, montent sur scène sur le même podium et font monter vers Dieu le Tout-Puissant des hymnes pour demander la paix, indispensable et incontournable à la stabilité entre les peuples.

Depuis le dernier trimestre de l’année 2013, les établissements s’étaient employés à préparer ce grand événement qui rassemble les foules. La COCHOLYCOSO version 2014 a été célébrée avec allégresse le vendredi 11 avril dernier en présence du Père Benoît GSCHWIND, qui avait effectué une visite aux deux communautés assomptionnistes implantées à Sokodé.  Rappelons qu’il est à la tête de tous les Assomptionnistes relevant du territoire de la Province d’Europe.

L’espacequi a servi à la tenue de l’événement, La salle des Affaires Sociales, a refusé du monde car justement les habitants de Sokodé et des villes avoisinantes avaient répondu massivement présents. Personne n’a voulu se faire narrer l’ambiance. Ils ont pris à cœur cet appel habituel « mille regrets aux absents et de l’incomplet aux retardataires ». Tout le monde a voulu vivre de visu ce concert dédié à la paix : les autorités politiques, civiles et religieuses, bref tous ceux qui désirent ardemment la paix.

Papou, l'idole des jeunes et parrain du Chocolycoso

Papou, l’idole des jeunes et parrain du Chocolycoso

Rappelons que l’activité en est à sa deuxième édition. Cette année, ce grand événement scolaire a été placé sous le parrainage d’un des artistes les plus acclamés au Togo ; il s’agit de l’artiste musicien Papou. Il a offert une belle prestation au grand bonheur des spectateurs qui frémissaient de joie. Outre ses prestations, il y avait aussi de l’humour au rendez-vous avec le groupe S’en fou. Huit groupes constitués étaient en compétition pour décrocher le splendide trophée. Le public présent a vibré au rythme ensorcelé de leurs belles mélodies.

Au sortir de cette magnifique soirée riche en couleurs, la chorale du Lycée Moderne n’avait pas suffisamment de mots pour traduire sa joie. En effet, c’est elle, le grand vainqueur de COCHOLYCOSO 2014. Elle détrône ainsi la chorale du Lycée Sainte Marie qui s’était vue décerner le premier prix à l’occasion de la première édition en 2013. A qui donc le tour pour la prochaine édition ? A vos marques, chers Meilleurs ! Car demain se prépare aujourd’hui.

Il est reconnu que les jeunes sont le soleil ou la tempête de demain. Soyons positifs : plutôt éclaireurs, modèles à imiter qu’agitateurs et auteurs de troubles. Ensemble, portons jusqu’aux limites du monde notre noble slogan de ralliement : « Jeunes toujours meilleurs et unis ! » A bas, la violence et les antivaleurs ! En dépit de nos différentes religions, travaillons tous ensemble à instaurer la fraternité, l’amitié, la solidarité, la paix pour un monde meilleur.

Et que dire à l’endroit de l’initiateur du projet ? Merci pour son courage. Vaillant guerrier, nous te soutenons : Avance au large ! Go ahead ! Duc in altum !

Au moment où nous vous faisons parvenir ces informations, les chrétiens du monde entier célèbrent la Victoire de Jésus sur la mort. Oui, le Christ est ressuscité, alléluia !!! A vous tous, chers amis chrétiens du monde entier et à tous les hommes et femmes de la terre, par solidarité de foi, nos vœux de bonnes, saintes et heureuses fêtes pascales ! Que le Ressuscité affermisse en nous la Foi dans l’espérance et la charité en nous faisant renaître avec lui, en hommes nouveaux, artisans et défenseurs de la Vérité, de la Justice, de la Liberté et de la Dignité humaine dans l’humilité, le pardon et la tolérance, maintenant et pour toujours.

Retrouvez l’album photos de cette soirée en cliquant ici

Honoré Damiba, postulant a.a.

Ce contenu a été publié dans A Komah, Hommes de communion, La vie des communautés. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *