JOURNEE DE RENCONTRE VOCATIONNELLE DES ASPIRANTS A LA VIE RELIGIEUSE ASSOMPTIONNISTE

Ils étaient neuf aspirants burkinabé à se retrouvé en communauté assomptionniste de Ouagadougou ce matin du 18 Mai 2013 autour des échanges fructueux. Rappelons que c’est le Père Nicolas TARRALE qui était à la commande de cette de rencontre. Tout avait commencé aux environs de 9H GMT, D’abord par une petite présentation mutuelle puis par une projection de film sur la mission en R.D.C, en Roumanie et au Mexique. Après ces étapes, il s’en est suivi une mini conférence donnée par le Père Nicolas TARRALE sur la dimension internationale de notre congrégation. Dans son allocution, le conférencier a surtout  souligné à travers ses propres expériences combien il est très enrichissant de connaître des lieux différents. Et dans ce sens, l’Assomption offre beaucoup d’opportunités. L’apostolat de l’assomption est ouvert à un horizon  missionnaire large. L’assomptionniste est une espèce de Jésus qui voyage beaucoup. Pour nuancer, le conférencier a souligné combien il n’est pas toujours obligatoire de beaucoup voyager pour vivre l’internationalité. En effet nos communautés restent  avant tout des lieux de découvertes internationales. En communauté, chaque frère arrive avec sa propre expérience internationale et cela constitue une richesse inestimable. Pour finir, le Père TARRALE a aussi martelé combien les questions de l’internationalité s’inscrivent aussi dans une logique de mondialisation avec les questions de justice, de paix, d’immigration, d’intégration et de solidarité. Nous notons aussi que la rencontre a été marquée par une célébration eucharistique concélébrée par le Père Nicolas TARRALE et le Père Paulin, chargé des questions de vocation ici en communauté de Ouagadougou. C’est par un repas familial et par une présentation beaucoup plus élargie que la rencontre a pris fin. La prochaine rencontre est prévue pour le mois d’Octobre.

La moisson est abondante mais les ouvriers peu nombreux prions donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson.

ADVENIAT REGNUM TUUM

                   Fr Jean-Claude DIWEDIGA

Partager sur :
Ce contenu a été publié dans A Ouaga, La vie des communautés, Recherche vocationnelle. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *