Journées Paroissiales des Jeunes 2015 de la paroisse NDA

« Faites tout avec amour » 1 Co 16,14

 

Visite au grand séminaire

Visite au grand séminaire

Les journées paroissiales des Jeunes (JPJ) de cette année se sont tenues sur la paroisse Notre Dame de l’Assomption de Sokodé du 24 au 27 avril 2015. Placées sous le thème : « Faites tout avec amour » 1 Co 16,14, les JPJ 2015 ont rassemblé à Komah tous les jeunes de la paroisse mère et ceux des stations secondaires (Birini, Sada, Bounangana, Adjorogo).

La cérémonie d’ouverture a eu lieu le vendredi 24 avril au soir en présence du curé de la paroisse, le P. Jean-Raphael, du vicaire paroissial, le P. Vincent, de l’aumônier des jeunes, le P. Serge-Patrick et des communautés religieuses présentes sur la paroisse. La cérémonie d’ouverture des JPJ 2015 a été marquée par un petit enseignement sur le thème choisi pour cette année. Une invitation adressée aux jeunes pour la culture de la charité dans leur vie. La présentation des différentes délégations a donné place au repas fraternel entre jeunes de la paroisse.

Une belle soirée culturelle dansante autour du feu a été ensuite animée par les jeunes sur le parvis de l’Eglise paroissial. Ewé, Kabyè, Losso, Moba se sont succédés autour du feu pour faire vivre à tous les jeunes les richesses culturelles du terroir.

La journée du samedi 25 avril a démarré avec les activités sportives. Deux matchs de foot ont été joués. Le premier a opposé deux équipes féminines de la paroisse. Le second match a opposé les jeunes de Komah à ceux des autres stations secondaires. C’est dans une ambiance de joie, d’allégresse et de fair-play que se sont déroulés les deux matchs.

Après le petit déjeuner, les jeunes se sont retrouvés dans une des grandes salles de cours de l’ITC-Assomption pour les ateliers des JPJ. Ils ont suivi avec attention la fabrication du savon liquide, du biogaz et de la confiture de mangue. Des ateliers initiés par des jeunes comme eux. Après les ateliers, les différentes communautés religieuses présentes sur la paroisse sont venues présenter leur charisme et leur spiritualité aux jeunes afin d’éveiller des vocations. Il s’agit des Religieuses de l’Assomption, des Sœurs de la Providence de Saint Paul et des Augustins de l’Assomption. Une grande louange a suivi cette activité.

Le repas de midi et la répétition des chants pour la messe du 26 avril ont mis un terme aux activités de cette seconde journée des JPJ.

La messe de clôture des JPJ a été présidée par le curé de la paroisse et animée par les jeunes, tous vêtus aux couleurs du pagne imprimé pour l’occasion. Le curé dans son homélie a attiré l’attention des jeunes sur l’importance de leur engagement dans les différentes activités paroissiales. Au-delà de tout, ils doivent chercher à annoncer le Christ par leur dynamisme, leur dévouement, leur vie humble et charitable et leur témoignage du Christ ressuscité. Le porte-parole des jeunes a pris la parole à la fin de la messe pour dire merci à toute la paroisse pour le soutien et pour inviter ses camarades à « travailler du jour au lendemain à la beauté, à la bonté et au bonheur dans nos familles par nos attitudes. Faisons le meilleur choix, celui de nous en tenir à l’amour comme le Christ Bon Pasteur, car la haine est un fardeau trop lourd à porter. Puissions-nous en faire bon usage » a-t-il laissé entendre. Les jeunes ont suivi aussi avec joie les mots d’encouragement de leur aumônier, le P. Serge Patrick.

La coupure et la dégustation du gâteau des JPJ ont donné le ton à la petite foire culinaire animée par les jeunes sur le parvis de l’Eglise. Les jeunes ont proposé aux paroissiens plusieurs mets dont les beignets d’igname, les beignets de haricot, des galettes de haricot, des frites d’igname, des brochettes, de la boisson locale…

La journée du 27 avril a été consacrée à une sortie découverte de la ville de Kara. Tous les jeunes de la paroisse NDA sont allés découvrir la grande ville de Kara. Ils ont eu l’opportunité de visité la paroisse Don Bosco, le palais des congrès, le grand séminaire de philosophât à Tchitchao. Notons que sur le trajet Sokodé-Kara, les jeunes ont fait une pause à la faille d’Alédjo pour voir de plus près ce joyau architectural et pour des photos souvenir.

Que le Christ ressuscité fortifie tous les jeunes, qu’il les comble de toutes ses bénédictions, qu’il les accompagne tout au long de leurs examens de fin d’année. Qu’il assure à tous sa présence dans tous leurs projets et surtout celui de la construction de l’Eglise Famille de Dieu.

Valère KOUWAMA, postulant aa

Partager sur :
Ce contenu a été publié dans A Komah, La vie des communautés. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *