4e camp de vocation assomptionniste

Révérends pères assomptionnistes de la communauté de Komah à Sokodé, nommément P. Vincent KAMBERE, supérieur de la communauté, P. Jean-Raphaël, curé de la paroisse NDA de Komah, P. Aristide KATALIKO, maître de postulants, P. Serge-Patrick en charge des vocations, chers devanciers dans le discernement vocationnel.
Nous, groupe d’aspirant à la vie religieuse dans la congrégation des Augustins de l’Assomption, nous éprouvons une profonde gratitude et venons très respectueusement vous témoigner toutes nos marques de reconnaissante ; reconnaissance d’accueil chaleureux, reconnaissance de bienfaits reçus tant à travers des célébrations Eucharistique, les enseignements brillamment dispensés, les entretiens individuels, des échange fraternels très fructueux, qu’à travers de copieux repas partagés.
En effet, le soir du mardi 29 mars 2016 voyait s’ouvrir dans cette communauté le camp des vocations assomptionnistes de cette année, ouverture officielle marquée par une célébration Eucharistique présidé par le P. Vincent CABANAC, l’économe de la province d’Europe et dont le P. Serge-Patrick a été le concélébrant. Aussi, était convié à ce camp de vocation un premier groupe d’aspirants constitué de 17 jeunes gens de diverse nationalité inter-africaine (Togo ; Benin ; Nigeria ; République Centre Africaine). D’après le P. Serge Patrick, responsable des vocations, ce groupe n’est qu’une première partie des aspirants vu que selon leur nombre, l’espace réduit et le programme des uns et des autres, il sera question d’entreprendre une autre rencontre avec le second groupe dans les jours qui viendront. Après la messe d’ouverture et toujours dans cet élan d’accueil fraternel si méticuleusement organisé par les frères assomptionnistes, nous avons eu le privilège de restaurer à table nos corps épuisés par le long trajet et de faire la connaissance de généreux membres de la communauté qui nous a ouvert ses portes. Ainsi le P. Serge-Patrick nous a présentés non seulement les vaillants pères assomptionnistes au grand zèle apostolique qui étaient présents au dîner ce soir-là, mais aussi le groupe de postulants en formation qu’il a su motiver et mettre à contribution pour notre accueil. Un groupe composé de sept jeunes dynamiques, dévoués au travail bien fait, très altruiste et dont la proximité nous a positivement marqué.
La suite de notre séjour dans votre fraternité, chers pères, a été éminemment instructive. D’abord les entretiens personnels, quotidiens et réguliers du Père Serge Patrick notre responsable avec chaque aspirant. Ensuite, les enseignements de la journée du 30 mars respectivement animés par le père Vincent et le père Jean-Raphaël nous ont permis de comprendre d’avantage la notion de la vocation dans la Bible et dans l’Eglise. Les instructions de jeudi 31 mars successivement dispensé par le père Vincent et le père Bien-aimé nous ont éclairé non seulement sur les conseils évangéliques et les valeurs chères à la congrégation des Augustins de l’Assomption, mais aussi sur le charisme et la spiritualité de la dite congrégation.
Chers pères, chers frères, nous n’allons quand même passer sous silence l’enrichissante semaine liturgique passée dans vos locaux. Ainsi le mercredi et le jeudi, nous étions abreuvés à la fontaine de St Luc qui nous exhortait à rendre notre cœur et notre intelligence disponible pour mieux discerner la présence du Christ dans notre quotidien. Vendredi l’Eglise dans sa pédagogie maternelle a proposé à notre méditation un extrait de l’Evangile de St Jean, encore connu sous le nom de la pêche miraculeuse. A travers cet extrait, St Jean nous enseigne le secret pour mieux discerner la présence du Seigneur : c’est de cultiver un grand amour pour le Christ. Chers pères, chers frères, notre camp tire à sa fin et notre séjour à vos côtes est arrivé à son terme. Mais vos enseignements et vos exemples resteront à jamais marqués en nous. Et nous nous appliquerons pour que ces derniers portent leur fruit. Nous ne savons comment vous exprimer notre profond sentiment de gratitude si ce n’est par un grand merci. Mais nos vifs remerciement vont en premier lieux à Dieu, lui qui a permis dans sa grande bonté que ce camp ait lie, lui qui a conduit nos pas jusqu’ici et qui veillera certainement sur notre retour.
Chers pères, chers frères, merci, merci, merci et encore merci. Apkékaka.

Les aspirants.

Ce contenu a été publié dans A Komah, La vie des communautés, Recherche vocationnelle. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à 4e camp de vocation assomptionniste

  1. jean paulin longo dit :

    Salut chers frères , je m’aimerai bien vous connaître, de ce fait je vous prie de me donner vos coordonnées . je suis congolais. je vous prie de m’envoyer via mon adresse email. merci

  2. BEKONO KOA Anatole Cyrille dit :

    Bonjour a tous j’apprécie le très beau séjour ainsi que les activités, et surtout les enseignements qui ont meublés la session des aspirants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *