Une délégation du RJIA Burkina était à Bamako dans le cadre de la restitution de la 7ème édition des Voyages d’Intégration Africaine

Du 26 au 31 décembre 2017, une délégation de la section RJIA du Burkina Faso a effectué un voyage dans la capitale malienne, Bamako, en vue de la restitution de la 7ème édition des Voyages d’Intégration Africaine qui s’est déroulée au Ghana en aout dernier. Parmi  les 10 jeunes qui ont effectué le déplacement, l’on comptait trois assomptionnistes. Il s’agit des frères Jean-Paul SAGADOU, Jovic KOUEPOU et Jean-Valère KOUWAMA. Ce fut un temps de rencontres avec les jeunes maliens scandé en trois principales activités : partage d’expérience et conférence, rencontre avec Mme Aminata Draman Traoré et visites de lieux touristiques.

  • Partage d’expériences et conférence

Le 28 décembre, pendant 3h environ, la délégation s’est entretenue avec une cinquantaine de jeunes maliens dans les locaux du CRJ (le Cercle de Réflexion des Jeunes), une association malienne de la place. Elle présenta le réseau et fit la restitution de la 7ème édition des VIA. Après cela, le P. Jean Paul SAGADOU anima une conférence sur les idéaux du RJIA qu’il déclina en cinq exigences : historique, politique, humaine et religieuse, épistémologique et enfin, psychologique. A la suite de ce temps d’échanges et de conférences, un noyau de coordination des activités du RJIA au Mali fut mis en place le lendemain.

  • Rencontre avec Mme Aminata Draman Traoré

Le 29 décembre, Mme Aminata Draman Traoré, ancienne ministre malienne, écrivaine et panafricaniste, reçut la délégation dans sa demeure à Bamako. Pendant environ 30 minutes, elle entretint les jeunes en visite sur les défis migratoires et sécuritaires de l’Afrique dans son processus d’intégration. Après avoir exposée les défis, elle termina son propos sur un message d’espérance selon lequel on assiste à un éveil de la conscience de la jeunesse africaine sur l’urgence pour l’Afrique de s’auto prendre en charge et d’assumer son développement et son autonomie. En retour, la délégation lui offrit le rapport de la 7ème édition des VIA et lui partagea l’expérience du RJIA depuis son dernier passage à Bamako en 2011.

  • Visites touristiques

Pendant ces deux jours, durant les après-midi, la délégation eut l’occasion de visiter le parc national du Mali et le marché des objets culturels du Mali.

Tel fut le déroulement du voyage des jeunes au Mali en dehors des quatre jours qu’il faut pour effectuer le déplacement aller-retour entre Ouagadougou et Bamako. Bien que relativement court, ce séjour a été pour les jeunes un moment de découvertes, et surtout l’occasion de se sentir davantage interpeller à œuvrer pour le développement d’une Afrique unie et intègre dans sa pluralité de cultures, langues, etc… Joël ZOUNGRANA témoigne par exemple qu’à l’issu du voyage il sent « un besoin imminent d’actions concrètes pour l’Afrique. »

Pour les assomptionnistes présents dans la délégation, au-delà du voyage, cette expérience fut une occasion de se laisser interpeller par l’importance d’une mission assomptionniste au service de l’unité, du dialogue interreligieux dans un contexte comme celui de Bamako. D’ailleurs, durant la rencontre du 28, les jeunes ont clairement exprimé l’urgence d’une telle pastorale au Mali. Ainsi, nous sommes en droit de rêver que peut être un jour, l’Assomption pourra y faire son chemin d’autant plus qu’au dernier chapitre général, elle sert donner pour mission d’être au « service de l’unité dans un monde divisé. »

Fr Jovic KOUEPOU

Ce contenu a été publié dans La vie des communautés. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Une délégation du RJIA Burkina était à Bamako dans le cadre de la restitution de la 7ème édition des Voyages d’Intégration Africaine

  1. AM S dit :

    QUE DE CHEMIN PARCOURU depuis votre envoi en mission !Bonne ,heureuse et fructueuse année 2018 Amitiés à tous Anne-Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *