Au cours d’une rencontre extraordinaire, la communauté de Ouagadougou a accueilli le lundi 26 février 2018 le Fr Dénis WASH, missionnaire d’Afrique au Burkina Faso depuis 20 ans. Elle avait pour principal objet le partage de sa vocation de frère avec la communauté.

En effet, le Fr Dénis est un canadien qui a fait le choix de la vocation de frère. Pour lui, sa vocation est un mystère et il la considère comme étant un don de Dieu. « C’était le don que Dieu a déposé en moi, et j’ai dit Oui. Au fond de moi-même c’était ça. J’ai dit Oui. C’est Dieu qui m’a choisi et qui a déposé en moi cette vocation de frère. » insista-t-il au cours de son partage. Sa vie missionnaire est pleine d’expériences : services paroissiales, accompagnement spirituel, économat, formation, etc. C’est une réelle complémentarité que le Fr Dénis vit avec ses confrères prêtres dans l’œuvre missionnaire des pères blancs. Il est « très heureux » dans sa vocation de frère et il la vit en pleine liberté.

Pour nous religieux assomptionnistes en formation, ce fut un vibrant témoignage car en Assomption, « la consécration religieuse et la tâche apostolique situent tous les religieux, Pères et Frères, dans une même mission. » RV N°56. En plus, cette expérience concrète fut un plus nécessaire pour la compréhension de la vocation du frère dans une congrégation cléricale comme la nôtre. A ce titre, cette expérience peut être un moyen de discernement quant au choix qu’on doit faire entre demander l’ordination sacerdotale ou pas, après les vœux perpétuels. Puisse le Seigneur éclairer nos choix…

Fr. Jovic KOUEPOU

Ce contenu a été publié dans La vie des communautés. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *