Célébration de la fête Sainte Marie Eugénie de Jésus le 10 mars 2018 à Ouagadougou

Ce samedi 10 mars toute la communauté du scolasticat assomptionniste de Ouagadougou s’est retrouvée aux côté des Religieuses de l’Assomption  dans le quartier de Dassasgho à Ouagadougou, pour célébrer la fête de Sainte Marie Eugénie et les 10 ans de la fondation du complexe scolaire Sainte-Marie Eugénie (l’établissement scolaire tenu par les Religieuses de l’Assomption à Ouagadougou). La journée a commencé avec la célébration eucharistique à 8h30. Elle a été  présidée par le père Paulin Kakule, religieux assomptionniste. Sont venus communier à cette célébration, le corps enseignant, les parents et amis de l’école et des sœurs et sans oublier les laïcs de l’Assomption (laïcs/RA).

Après la célébration eucharistique, les enfants ont agrémenté la fête avec leurs prestations : récitations, chants, danses, sketches, slam. Du CP1 à la 4e, chaque classe a fait preuve de créativité. Tous se sont mobilisés pour la réussite de la fête.

Les prestations évoquaient des thématiques essentiellement liées à l’éducation : le civisme, l’éducation sexuelle, etc.

La journée s’est achevée avec deux matchs de football opposant d’une part le primaire et la 6e et d’autre part la 5e et la 4e. Le premier match s’est soldé par 1 but partout et le second par 2 buts contre 1 en faveur de la 4e. Les frères assomptionnistes ont participé aux activités à travers l’encadrement des enfants lors de la célébration, le service de la table, la médiatisation de la journée assurée par le Fr Jean-Valère, l’arbitrage du match par le Fr Dominic M’BAEZE, le « coach» de la communauté.

La mobilisation des Religieuses, ainsi que leurs collaborateurs dans cette œuvre, témoigne du Royaume en marche.

 

Frère Rodrigue Ouédraogo, aa.

Ce contenu a été publié dans A Ouaga, La vie des communautés. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *